Forum RPG disposant d'une grande liberté, axé policier, où l'angoisse et le mystère règnent. Mirall et son Reflet, deux mondes perturbés par de soudaines disparitions. Venez découvrir cet univers steampunk-fantasy, ses machines, ses magies et ses secrets.
 
FAQRechercherAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une perle dans une Crinière [PV Duncan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Khyrian Lone
Dessiner, c’est donner vie
avatar

Age du personnage : 16

Fiche du personnage : Khyrian

Métier : Moussaillon et stratège


MessageSujet: Une perle dans une Crinière [PV Duncan]   Sam 19 Oct - 22:43

Il était une fois un roulis insupportable. Celui-ci malmenait le pauvre moussaillon qui s'accrochait tant bien que mal à ce qu'il pouvait, à ce qui lui tombait sous la main. Autrement dit : j'étais à deux doigts de m'étaler de tout mon long dans ma cabine, aussi étroite soit-elle. Car oui, j'avais mes petits appartements privés dans ce navire qu'était le Lady Black Skin. D'un autre côté, j'étais le fils de son capitaine, le grand Duncan A. Lone. Encore heureux que j'eus droit à ce petit espace d'intimité !

Bref pour le moment, mes soucis étaient tout autres : je tentais de rester debout malgré le tournis que je ressentais, et les vagues qui frappait le bateau n'étaient pas pour aider. C'était assez étrange, en temps normal je n'avais aucune difficulté à me mouvoir sur le navire. J'était né là-dedans, j'avais donc le pied marin c'était le moins que l'on puisse dire. Peut-être était-ce le repas de la veille au soir qui avait du mal à passer et qui me barbouillait de la sorte. Il fallait dire aussi que des rutabagas... qui fut assez fou pour avoir l'idée de manger pareille immondicité ? Résultat : je n'arrivais plus à tenir debout... Cela ne serait jamais arrivé avec des pommes !

C'en était trop, il fallait que cela cesse. Bien que Papa allait certainement détester ça, je ne voyais qu'un seul moyen pour calmer ma nausée : arrêter le navire le temps que je reprenne mes esprits. Il n'allait pas apprécier que l'on prenne du retard dans notre chasse au trésor dans le Larendor, mais je n'avais pas le choix.
Je me dirigea donc vers la corde qui me permettrait de sonner au poste du capitaine puis, d'une main tremblante, je la tira vers le bas de toutes mes forces.

TSOIN TSOIN

Tiens, le son avait changé non ? Il était plus classique à une époque, de mémoire. Mon père avait encore eu une idée tordue à n'en pas douter. Ou bien peut-être était-ce parce que la cordelette m'était restée en main ? J'avais dû tirer trop fort dessus, Papa n'allait pas être content... Je l'entendais déjà qui se ruait vers ici. Là aussi le bruit était étrange, on aurait dit des sabots sur un plancher. Me rapprochant de la porte, je l'entendis alors distinctement : le tagada d'un cheval ! L'ouvrant par pure curiosité, je resta bouche bée en voyant un étalon en plein galop me foncer dessus.

Ce fut là-dessus que je me réveilla en sursaut et en sueur. Je dormais très mal en ce moment, peut-être parce qu'il s'agissait de ma véritable première mission. Non pas que je n'avais jamais navigué avec mon père jusqu'à présent, mais pour la première fois il m'avait laissé être le stratège de l'opération afin de tester mes compétences en la matière. Inutile de préciser que cela m'offrait une belle source de stress, mais aussi d'adrénaline.
Ca plus le froid de la région, et on savait pourquoi j'avais tant de difficultés à trouver un sommeil paisible.

Je décida d'aller sur le pont pour m'aérer un peu. Mauvaise idée, il faisait encore plus froid à l'extérieur. En revanche le paysage était magnifique : nous voguions sur une mer de neige, au sens propre. Une des caractéristiques du Lady Black Skin était de pouvoir naviguer sur le sable, et également sur les dunes de neiges en conséquence.
Nous nous trouvions donc sur la Crinière des Loups. Le voyage avait été long depuis le désert, et surtout d'un ennui mortel. Il ne s'était pas passé quoi que ce soit en chemin. Autant dire que j'avais une mine complètement blasée, que ce soit par la fatigue ou la morosité.

 
"Pff... nous sommes bientôt arrivés ? C'est long et chi..."
 
Ah, j'étais seul ? D'un rapide coup d'oeil autour de moi, je m'aperçus qu'il n'y avait personne assez proche pour m'entendre. Super, je parlais dans le vide en plus...
Une fois mon béret rabaissé devant mes yeux pour signifier qu'il ne faudrait pas m'embêter aujourd'hui ,je me dirigea vers le gouvernail où j'étais presque sûr de trouver mon père, à la barre. Et je ne me trompa pas, il était là, fidèle à son poste. Je pus donc reprendre la parole sans être ignoré cette fois-ci, et sans avoir perdu ma mauvaise humeur non plus.

 
"Nous sommes bientôt arrivés capt'aine ? Ca manque cruellement d'action depuis notre départ. J'ai passé tellement de temps à réfléchir que je n'ai même plus d'idées de mécanisation, et ça c'est vraiment mauvais signe. Enfin au moins j'ai sûrement pensé à tous les cas de figure qui pourrait se présenter à nous durant notre périple..." 
 
Capt'aine ? C'était ma façon de l'appeler "papa" tout en gardant une distance suffisante comme tout autre membre de l'équipage.
Bonjour ? Pourquoi l'aurais-je dit ? Ca ne semblait pas être bien parti pour qu'il soit bon... C'était pourtant plutôt rare que l'on s'ennuie si longtemps, il y avait toujours quelque chose à faire d'habitude.

 
"Tu crois que ce calme plat et cet ennui mortel sont un signe du destin ? Peut-être que ce nn'était pas une si bonne idée de nous aventurer si loin de nos régions habituelles..."
 
Oups, je venais de dire une bêtise, j'en pris immédiatement conscience. En plus c'était idiot, techniquement c'était notre but à tous les deux de voir d'étendre nos actions au maximum.
 
"Non oublions, ce n'était pas ce que je voulais dire. C'est juste que si j'avais su, je me serai approvisionné en gadgets et en aqualyte pour me lancer dans plein d'expériences pour tuer le temps. Et puis j'aurais aussi fait un stock de pommes, nous n'en avons plus. Je sais, j'en mange déjà bien assez comme ça. Mais d'un autre côté, je me disais que..."
 
Après un bref instant de réflexion, je me rendis compte que j'étais parti pour débattre longuement sur un monologue inutile.
 
"Il va faire beau non ?" 
 
Eh voila, ça c'était du changement de sujet en beauté ! J'étais certain qu'il n'y verrait que du feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duncan A.Lone
Capitaine du Lady Black Skin
avatar

Age du personnage : 456 mois Miralliens (38 ans)

Fiche du personnage : Duncan

Métier : Capitaine, Pirate


MessageSujet: Re: Une perle dans une Crinière [PV Duncan]   Mer 23 Oct - 17:02

Il était une fois un homme qui brillait par son charisme et sa splendeur. Il était craint de ses ennemis et respecté des autres. L'homme en question, bravait les tempêtes, défiait les cieux, et régnait aussi bien sur terre que sur mer. Il était admirable, grand, beau et fort, adulé par plus d'un et faisait succomber plus d'une ; terrassant les ennemis par centaines, tranchant la chair de sa lame et déversant le sang de ses victimes sur son passage. Cet homme dont le nom résonnait dans les contrées, inspirait aussi bien la peur et la haine que l'espoir. L'espoir d'un monde où les richesses seraient abondantes et partagées entre le peuple et un homme. Cet homme. Ce pirate légendaire.

Anskar Rutabagas, armé de son épée sanguinaire, imposait son idéal d'une main de fer. Car la vraie avait été coupée lors d'un pari sur un bras de fer dont l'adversaire avait vraiment un bras de fer. Guidé par son fidèle destrier, Tsoin-Tsoin, le pirate chevauchait les côtes brunes à la poursuite de son navire, subtilement subtilisé par la belle Lady.
Pour son honneur et celui de son nom, il se lança tête baissé dans cette sulfureuse aventure.


"Tagada tagada tagada..." Mes doigts s'agitaient sur la barre du navire, imitant le galop d'un cheval fougueux. "Attention Tsoin-Tsoin, Une crevasse ! Contournons par le...."

Ma sulfureuse aventure fut interrompue par la voix de mon fils qui montait les escaliers menant à la barre. Ma main se replaça instantanément sur le gouvernail et mon regard se redressa pour faire face à l'horizon qui s'étendait face à nous. J'eu un instant sans savoir si il continuait à parler à la suite de sa question, émerveillé par le paysage qui se présentait à mes yeux, complètement en transe et perdu dans cette vaste étendue blanche. Je revins à mes esprit la seconde suivante pour lui répondre d'une manière des plus naturelles et instinctives.

"Oui matelot, tu as sûrement raison."

Il ne restait plus qu'à espérer pour moi qu'il ne s'agissait pas d'une question supposant un quelconque achat, comme la dernière fois. On s'était retrouvé avec de quoi remplir une cale entière, une quantité phénoménale de... pommes. L'équipage en a mangé sous toutes les sauces, en salade, en compote, en tarte, chaude comme froide, et même en potage. Il fallait dire qu'au moins Khyrian était heureux.

Malgré mon absence spirituelle, j'eu le temps d'écouter la dernière complainte de mon fils. Car que serait un bon père comme moi si il n'écoutait pas son rejeton !? D'un geste dont seul moi ait le secret, je posa une main sur le béret du garçon et lui frotta doucement, sans pour autant quitter mon regard de l'horizon. Ce signe de réconfort on le connaissait bien tous les deux. C'était un simple mouvement qui disait tout ce que des mots auraient pu contenir. Mes yeux se levèrent pour contempler le ciel et ses indices.

"Oui Khyra, c'est un bon temps pour naviguer. Le ciel est dégagé et le vent d'Est est de bonne augure. Nous serons à Anya dans moins d'une semaine. Là bas nous ferons escale pour nous réapprovisionner en victuailles et en aqualyte avant de poursuivre les recherches."

D'un mouvement naturel je commanda au Lady Black Skin de contourner une dune. Le navire se pencha sur le flanc droit, signe d'un changement de cap à tribord. La coque glissa sans problème contre la dune, contournant cette dernière.

"Si tu t'ennuies matelot, monte à la vigie et indique-moi si tu vois quelque chose qui pourrait attirer ton œil de chasseur. Nous devrions approcher le lac gelé d'ici quelques heures. On espérant qu'on ne croise pas ces emmerd... ennuyeux de toutous des Anges"


hihihi je suis un gâteau de riz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khyrian Lone
Dessiner, c’est donner vie
avatar

Age du personnage : 16

Fiche du personnage : Khyrian

Métier : Moussaillon et stratège


MessageSujet: Re: Une perle dans une Crinière [PV Duncan]   Sam 26 Oct - 20:44

J'en resta bouche bée : nous serions à Anya dans près d'une semaine. C'était une plaisanterie ? Ne pouvait-on pas arriver aujourd'hui ? Je ne survivrai jamais plus d'une journée encore dans ces conditions... Certes Papa tentait de relativiser les choses en ajoutant que nous en profiterions pour nous réapprovisionner en aqualyte et en pommes. Hm ? Comment ça il n'avait pas dit pommes ? Bien sûr que si, victuailles signifiait pommes chez nous ! Quant aux aqualytes elles ne seraient probablement pas toutes pour moi, mais je pourrais certainement piocher un peu dedans pour quelques-unes de mes inventions mécaniques.

Cependant cela ne suffisait pas à me réconforter. Le chemin serait encore long d'ici là, et je doutais de parvenir à me montrer si patient d'ici là. Je n'avais vraiment plus rien à faire sur le Lady Black Skin, j'avais épuisé mon quota de divertissements et autres occupations. Au moins mon père pouvait encore s'amuser à prendre la barre et naviguer, comme il venait de le faire à l'instant en contournant avec classe une dune de sable. D'ailleurs cela me donna une idée : me laisserait-il prendre sa place au gouvernail si je lui demandais ?

L'espace d'un instant je crus qu'il savait lire dans mon esprit. Ou bien peut-être qu'en bon paternel se montra-t-il simplement prévenant envers moi ? Dans un cas comme dans l'autre, il me proposa donc de monter en haut du mât pour observer les alentours.
J'étais tout de même particulièrement sceptique. Avait-il réellement deviné ma requête, l'anticipant en m'envoyant ailleurs ? Il avait même ajouté un compliment en citant mon oeil de chasseur, pour noyer le poisson dans l'eau je parie... Je devais en avoir le coeur net et lui demander tout de même si je pouvais prendre la barre !


"Bien sûr avec plaisir ! Enfin un peu d'occupation, merci Cap'taine."

Finalement non, je n'allais pas demander. Je ne me défilais pas pour autant, n'allez pas croire ça ! C'était juste que mon esprit m'avait sûrement encore joué des tours, j'étais parfois un peu trop parano. Bon certes j'aurais tout de même été curieux de voir sa réponse mais bon... bref, qu'importe !

Suivant les directes de Papa, je pris donc gaiement le chemin de la vigie pour y grimper. A peine les premiers cordages escaladés, je regrettais déjà mon ennui passé. Tout fin de compte, il n'était peut-être pas plus mal de paresser tranquillement dans sa cabine pendant que les autres faisaient le travail. Je n'avais jamais été très physique ce n'était pas nouveau, et ce fut donc totalement haletant et déjà "épuisé" que je parvins finalement en haut du mât. Hm, peut-être aussi n'avais-je pas fait suffisamment d'exercice dernièrement...

Toutefois maintenant que j'y étais, j'allais pouvoir oeuvrer dans mon domaine de prédilection : l'observation par l'utilisation de mes gadgets. J'avais pris soin d'emmener Zephyr avec moi là-haut, et je ne tarda pas davantage à déployer la lunette intégrée à l'objet. De cette hauteur et avec cet accessoire, rien n'échapperait à ma vue !


"Aïe !"

Rien hormis le cordage qui s'étendait devant ma tête quelques secondes plus tôt et qui me fit tomber sur les fesses après me l'être pris de plein fouet. Espérons que personne n'avait rien vu d'en bas...
Oubliant cet incident comme s'il n'était jamais arrivé, je repris ma mission là où elle s'était arrêtée. Observant les alentours par l'intermédiaire de ma longue-vue, je distingua bien vite du mouvement au loin, à bâbord. Si je n'avais aucune idée des créatures qui vivaient ici et que je ne vis pas clairement de quoi il s'agissait, je devinais qu'il s'agissait d'animaux vu leur façon de se déplacer. Or si nous devions nous réapprovisionner, chasser serait peut-être une bonne idée. Sans oublier mon ennui bien sûr, bien qu'il me manquait presque après l'effort physique de tout à l'heure.


"Cap'taine ! De la viande fraîche en mouvement à bâb... à trib... à gauche là-bas. On pourrait peut-être faire une petite halte pour aller chasser ?"

Quoi ? Ca arrivait à tout le monde un trou ce mémoire ! Hier encore je savais différencier bâbord et tribord. J'étais fatigué de m'ennuyer autant, voila tout.
Bref, j'entrepris donc de redescendre d'ici non sans jeter un dernier coup d'oeil au troupeau pour tenter de reconnaître à quelle race animale nous avions affaire. Il ne manquerait plus que ce ne soit pas comestible... Tiens ? Quelques-unes de ces créatures ne se tenaient-elles pas sur deux jambes ?

Trop tard pour faire marche arrière, il en allait de ma fierté. J'espérais juste ne pas m'être trompé et que nous ne tombions pas sur un groupe d'humanoïdes. Ou pire, sur ceux que voulait absolument éviter mon père... Hm finalement, peut-être devrais-je faire part de mon incertitude à Papa. Ce que j'entrepris de faire à peine redescendu de mon perchoir.


"Je n'ai pas vu exactement à quoi nous avions affaire par contre. Ca sera la surprise !"

Je n'étais pas certain que mon ton enjoué comme si nous allions bien nous amuser en gardant le mystère suffirait à convaincre mon père, mais bon... qui ne tente rien n'a rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une perle dans une Crinière [PV Duncan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une perle dans une Crinière [PV Duncan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Minecraft, la perle du moment *_*
» « Arrête de traîner dans mes pattes ! ... Partie de jeu ? » [PV : Petit Laurier.]
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mirall :: Mirall :: Larendor :: Crinière des Loups-
Sauter vers: