Forum RPG disposant d'une grande liberté, axé policier, où l'angoisse et le mystère règnent. Mirall et son Reflet, deux mondes perturbés par de soudaines disparitions. Venez découvrir cet univers steampunk-fantasy, ses machines, ses magies et ses secrets.
 
FAQRechercherAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vulkayn Vanadis, le "Défenseur des Gnomes".

Aller en bas 
AuteurMessage
Vulkayn Vanadis
Le Défenseur des Gnomes
avatar

Age du personnage : 17 ans

Fiche du personnage : Vulkayn Vanadis

Métier : Sombrelame, forgeron.

Organisation : Sombrelame


MessageSujet: Vulkayn Vanadis, le "Défenseur des Gnomes".   Sam 5 Oct - 23:56

Fiche de Présentation

IDENTITE

Nom :  Vanadis.
 Prénom :  Vulkayn.
Surnom(s) :  Le Gnome.
 Age : 17 ans.
Date de Naissance : Le 8 du mois Destinée.
 Sexe :  Masculin.
Race : Vampire.
 Organisation :  Sombrelame.
Croyances :  Aucune.
 Métier / Activité :  Informateur et Forgeron

Monde d'origine :  Mirall.
 Lieu de vie actuel :  Sombrelune.
Rang: Le Défenseur des Gnomes


COMBAT

 Style de combat : Vulkayn aime par dessus tout les lames, des lames qu'il peut chauffer grâce à ses compétences en magie. Virevoltant, il tournoie alors autour de sa proie afin de la lacérer ou de la marquer au fer blanc. Dans tous les cas, il est très rapide et s'il s'équipe peu et en devient fragile, tout cela est compensé par son style vif et léger ainsi que par son compagnon de toujours : Somthera, une panthère noire.

Compétences : Vulkayn maîtrise une magie particulière qui est la magie thermique. Cette dernière pourrait être comparée à la magie élémentale de glace et de feu lorsqu'on en voit certaines utilisations. Cependant, elle est bien plus limitée. En effet, il doit toujours garder contact avec la zone qu'il réchauffe et refroidit et cela est assez difficile en réalité. De plus, il ne peut ni créer de la glace, ni du feu, ni de l'air directement mais peut influer sur la température de tout ce qu'il souhaite. Ainsi en refroidissant de l'eau, il pourra la geler et en réchauffant une feuille il pourra obtenir du feu.

De plus, le jeune vampire possède un don de télépathie assez étrange avec les animaux. Ce don est particulièrement fort avec sa panthère, Somthero. Ainsi peut il donner des ordres aux animaux ainsi que recevoir des informations de leurs part. Ces informations sont cependant la plupart du temps parcellaire : un bruit, une image, une odeur,... Il doit donc parfois recouper les informations de plusieurs d'animaux afin d'avoir une information valable.

 Armes : En tant que forgeron, Vulkayn peut à peu près posséder toutes les armes qu'il désire. Il privilégie cependant les armes à une main ainsi que les dagues afin de pouvoir garder son style de combat vif et dansant.

Equipements : Vulkayn est un fan de bricoles en tout genre ce qui contribue beaucoup à son surnom de Défenseur des Gnomes, en plus du fait qu'il travaille dans la forge d'un gnome. Ainsi possède t-il des boussoles diverses, divers système de lunettes et de lampes, de quoi aiguiser ses lames, de la corde et de quoi fabriquer des treuils et autres mécanismes de base.

♦ Familier : Somthero:

Spoiler:
 

Somthero est une panthère noire que Vulkayn élève depuis sa jeunesse. Compagnon de toujours, elle est aussi le souvenir de son cadet disparu et de son 'ancienne vie'. Très attachée à elle, il ne cesse de la cajoler et ne pourrait imaginer qu'il lui arrive quelque chose. En contrepartie, l'animal lui obéit corps et âme et irait jusqu'à mourir afin de le protéger. C'est donc un duo de choc inséparable lié par leur histoire.

PHYSIQUE

Les cheveux maculés de sang, Vulkayn se regarde dans la glace. Il n'y a pas à dire : il a grandit. Ses yeux verts s'étaient ternis et étaient encore auréolés de cicatrices remontant à son enfance, à ce qu'il appelait sa malédiction. Ses traits avaient beau être fins, la tension de la nuit les rendaient plus abrupts et le vieillissait de quelques années.

Encadrés par quelques mèches mi noires mi sanguinolentes, la pâleur de sa peau n'en ressortait que mieux. Doucement sa main, parsemée d'eau, passa le long de son visage en arrachant quelques légers picotements le long des quelques coupures qu'il s'était faites. Arrivées à ses épaules, il fit craquer son mince cou avant de retirer doucement sa légère tunique noire qui ne semblait pas pouvoir le protéger de grand chose.

Son torse se dévoila, il était musclé bien que couvert de traces de blessures lui aussi. N'y prêtant qu'à moitié attention, Vulkayn termina sa toilette et fini par se déplacer d'un pas lent et assuré vers sa terrasse. Attentif, le moindre bruit attirait son attention et même lorsqu'il essayait de ne pas le montrer, cela était perceptible par le froncement de ses sourcils, la contraction de ses mains ou la très courte grimace qui passait sur son visage.

Assez petit pour son âge et pour son peuple, il en avait hérité du surnom de gnome auprès de ses collègues, surnom peu affectif qu'il n'appréciait guère.

PSYCHOLOGIE

Vulkayn est un jeune homme très calme. Assez mystérieux, il parle peu et beaucoup pensent d'ailleurs qu'il est muet. Cependant il pourrait vous sortir un immense monologue s'il estimerait devoir vous faire la morale pour un sujet qui lui tient à cœur (et qui parfois pourrait sembler complètement idiot aux autres.) Très attaché au gnome qui l'emploi, il ne supporte pas qu'on ne respecte pas ces derniers : après tout ce sont eux les inventeurs de toutes les technologies modernes. Ils méritent donc le respect ainsi que la reconnaissance car grâce à eux, le monde peut être préservé. Dès lors, il ne supporte pas qu'on s'en prenne à ceux-ci et pourrait voir noir dans un tel cas.

Cependant, s'il affectionne les gnomes, il se méfie des draenaïs et des nains qui lui semblent trop observateurs. De plus, tout étranger à la ville est vu avec méfiance. Il a beau avoir changé depuis sa fugue, il ne cesse d'appréhender qu'on le reconnaisse. Depuis la découverte des miroirs et du reflet de leur monde, Vulkayn à souvent pensé à passer de l'autre côté mais son côté patriote l'en empêche. De plus, il pense que son rôle est indispensable aux Sombrelame (dans un soupçon d'arrogance sans doute) et ne veut pas les trahir en les abandonnant.

Ambitieux, il sait se plier aux ordres même si ceux-ci sont parfois absurdes. Il pourra dès lors se montrer respectueux même envers ceux qui le traitent de façon incorrecte. Néanmoins, mieux vaut ne pas l'énerver car si cela est rare, il n'est pas sûr qu'il puisse retenir ses coups avant que son opposant succombe.

Quant à son passé, c'est une chose à laquelle il essaye de ne pas penser. Évidemment il lui arrive encore de songer à Isaac mais depuis qu'il s'est trouvé un autre nom, bien à lui cette fois-ci, il a sû mettre sa culpabilité de côté ou du moins l'accepter sans en porter la croix. Léguant cela au passé, il préfère vivre sans se poser trop de questions en se contentant une fois de plus d'obéir aux ordres.

HISTOIRE

♦ Partie I ~ Lewis Highlander ~ 0 – 12 ans

Lewis est né dans un village perdu au milieu de Larendor du nom d'Yrdaril. Ce village était entouré d'une forêt de sapin plantée par les premiers habitants des centaines d'années auparavant et leur permettant d'une part d'être partiellement protégés des blizzard et d'autre part d'avoir de quoi se chauffer et faire chauffer les repas.

Isolé, le village possédait peu de ressources en son sein. Il fallait donc sortir du village pour aller au puits pour chercher de l'eau, couper du bois dans la forêt pour la chauffer et chasser pour se nourrir. En tant que vampires, cela n'était pas bien compliqué mais ils partageaient le village avec des humains qu'ils aidaient à ce niveau tandis que ces derniers les aidait concernant les tâches plus 'ennuyeuses' (le tissage, le nettoyage et autre). Les deux races vivaient en paix et les enfants des deux « clans » étaient utiles en ce qui concernait les tâches basiques (aller chercher de l'eau, cuisiner, déblayer la neige des rues, porter les bûches chez les habitants, etc.)

Ces tâches, Lewis les effectuait la plupart du temps avec Isaac, son cadet. Les deux frères s'entendaient à merveille. L’aîné se chargeait de l'éducation du benjamin de la famille avec un dévouement peu commun. En retour, le cadet lui vouait une admiration sans faille. Ensemble, les Highlander étaient vus comme de braves gamins toujours bien souriants et bien polis. Le premier avait un talent naturel pour la chasse et le second savait cuisiner superbement bien, ce qui était assez surprenant pour un vampire qui se passait des repas normaux.

La vie aurait pu suivre son cours, ils auraient pu vivre paisiblement à Yrdaril. C'était sans compté cette journée enneigée où ils chassaient dans la forêt de pins. Séparés, ils avaient l'habitude de concourir afin de voir lequel des deux chasserait le plus de proies. Entre les flash de terriers et autres endroits naturels dans lesquels les animaux avaient vécus, Lewis commençait à se dire que la forêt était bien silencieuse. D'habitude Isaac l’appelait toujours quand il ne finissait pas par le rejoindre, là rien du tout. Le garçon appela une fois puis deux fois mais rien à faire.

Apeuré, Lewis parcouru les lieux de part en part pour finalement tombé face à face au 'cadavre' de son cadet au dessus duquel un chasseur humain, le vieux Geryan, se tenait. Il ne fallu guère longtemps au cerveau du vampire pour arriver à la conclusion que le vieux chasseur avait abattu son frère. Il ne lui fallu pas beaucoup plus de temps pour étrangler ce dernier et, dans un élan de rage, le brûler au point qu'il ne resta plus de lui qu'un cadavre calciné.

Choqué, le gamin se retourna alors en frissonnant vers le 'cadavre' de son frère. A la place il n'en vit que les yeux écarquillés de peur desquels des larmes coulaient. Bien vite il apprit qu'Isaac était tombé et s'était blessé à la tête seul et que le vieux chasseur avait donc probablement voulu l'aider. Coupable et paniqué, Lewis ne put que le menacer et lui faire jurer de se taire à jamais.

Les frères s'éloignèrent peu à peu. Le poids du secret pesait lourdement sur les épaules de ces derniers. Personne n'avait pu expliquer la mort de Geryan et tout le monde l'avait pleuré. Personne n'aurait jamais mis les soupçons sur les frères Highlander. Et pourtant Lewis devait souvent rappeler à Isaac de se taire en lui disant que s'il parlait alors il ne serait jamais plus son frère. Puis un soir Isaac insista et Lewis, assailli par ses peurs et son impuissance, lui rétorqua qu'il n'était plus son frère et qu'il était ingrat que de vouloir le dénoncer. Que si c'était ainsi alors il regrettait de l'avoir pour cadet.

C'étaient des mots difficiles, surtout pour un garçon de dix ans. Ainsi si personne ne comprit pourquoi il alla se pendre le lendemain dans la forêt, Lewis quant à lui en connaissait bien la cause. Rongé par la culpabilité, la tristesse, la colère et une flopée d'autres sentiments négatifs ; le gamin sombra dans une dépression. Mettant cela sur le compte de la perte de son cadet (ce qui était en partie le cas et semblait en effet être la raison la plus logique), son père lui ramena une panthère de quelques mois qu'il avait trouvée très affaiblie dans la forêt.

Le gamin passa des heures à dorloter l'animal et fut d'ailleurs surpris à plusieurs reprises de ressentir et de voir ce que la créature semblait voir par moments. De jour en jour les deux comparses se rapprochèrent. De jour en jour, la mère de Lewis tentait de trouver quelqu'un qui puisse contacter les morts pour comprendre la mort de son fils cadet. De jour en jour, Lewis survivait mais finissait lentement par s'effriter sans même en avoir conscience.

♦ Partie I ~ Isaac Hermlerr ~ 12 – 15 ans

C'était un de ces nombreux jours monotones. Occupé à nourrir Somthero, Lewis entendit brièvement une voix inconnue dans la demeure familiale. Appelé pour dire bonjour, en même temps que ses deux frères aînés, Lewis appris alors que cet homme pouvait communiquer avec les morts et qu'il pourrait ainsi dire pourquoi Isaac s'était suicidé.

Paniqué, le gamin ne songea pas un seul instant que cet inconnu pouvait être un charlatan profitant de la détresse de ses parents afin de se faire un tas d'argent. Ni une ni deux, le gamin attrapa sa panthère et tel un voleur disparu dans la nuit sombre ou seule la neige semblait éclairer un tant soit peu le paysage.

En fugue, le gamin changea de nom. Décidant un peu brusquement, il ne sut pas au juste pourquoi il prononça le prénom de son frère et le nom de famille du vieux chasseur. Quoiqu'il en soit, malgré son jeune âge il parcouru le Larendor et Ademar. Son nouvel objectif était la capitale. Pourquoi ? Comment ? Il n'en savait trop rien. Il savait juste que cela le poussait à avancer.

Lewis disparu très vite pour faire place à un Isaac silencieux, ne parlant qu'en chuchotant et n'ayant confiance qu'en sa panthère. Il eut pas mal de chance sur son périple, ne rencontrant pas de personnes mal intentionnées. Assez polyvalent, il put cuisiner ici, réparer là-bas et finalement trouver le gîte et le couvert. Puis il se découvrit une vocation de forgeron, vocation qui attira l'attention d'un gnome de passage. Ce gnome lui avait en effet commandé divers rouages que le gamin avait su reproduire à la perfection. A la base, cela avait été une blague, une commande juste pour se moquer de façon plutôt innocente de lui. Seulement, le gamin s'était montré aussi adroit que pas mal de gnomes et ce dernier – qui était forgeron à Sombrelune – lui proposa de travailler pour lui, ce que le jeune homme accepta sans tergiverser.

♦ Partie I ~ Vulkayn Vanadis ~ 16 – 17 ans

Le gnome s'appelait Ozendyehskial... et encore de nombreuses autres lettres ensuite. Très vite ce dernier compris que l'identité d'Isaac (ou Lewis donc) était fausse mais à défaut de lui faire révéler son vrai nom, il lui en donna un. Cela rapprocha le maître et l'apprenti. Cela détacha Vulkayn, puisque c'était son nouveau nom, de sa culpabilité.

Logeant à la même enseigne et travaillant au même endroit, il était toujours amusant de voir le gnome s’affairer sans cesser de parler tandis que son apprenti était silencieux tandis qu'il se concentrait. Somthera gardait quant à elle la boutique, dissuadant les éventuels voleurs. Attentif à tout ce qu'il se racontait, Vulkayn perçu par moments des propos parlant d'actions criminelles diverses. De fil en aiguille, le jeune homme eut vite fait de jouer au rapporteur en allant trouver le chef des Sombrelame. Ce dernier, qui avait besoin d'oreilles et non de compétents, le recruta en tant qu'informeur, rôle que Vulkayn prenait parfois trop à cœur.

HORS ROLE PLAY

 Comment avez-vous découvert le forum ? (Double compte, précisez le ici) A sa naissance èé
Que pensez-vous du forum ? Il est trop bien mwahaha.
 Votre fréquence de connexion ? Tous les jours.
Des questions et suggestions à poser ? Nop.
 Acceptez-vous le règlement ? Ouip.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duncan A.Lone
Capitaine du Lady Black Skin
avatar

Age du personnage : 456 mois Miralliens (38 ans)

Fiche du personnage : Duncan

Métier : Capitaine, Pirate


MessageSujet: Re: Vulkayn Vanadis, le "Défenseur des Gnomes".   Ven 11 Oct - 18:15

Bienvenu à toi Vulkayn !

Tout est en règle, personnage original et un bon style d'écriture. L'histoire en plusieurs parties ne dérange en rien et s'enchaîne très bien.

Je te valide donc, bon jeu à toi ~




hihihi je suis un gâteau de riz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vulkayn Vanadis, le "Défenseur des Gnomes".
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marché DETROIT! Défenseur et Attaquant défensif de qualité disponibles!
» Cherche défenseur défensif !
» bon défenseur
» Besoin d'un bon défenseur
» Enfin le défenseur recherché à Dallas s'en vient!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mirall :: Entre deux Mondes :: Grimoire des Draenaïs :: Ecrits du Grimoire-
Sauter vers: