Forum RPG disposant d'une grande liberté, axé policier, où l'angoisse et le mystère règnent. Mirall et son Reflet, deux mondes perturbés par de soudaines disparitions. Venez découvrir cet univers steampunk-fantasy, ses machines, ses magies et ses secrets.
 
FAQRechercherAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Duncan Anskar Lone - Le pirate du désert

Aller en bas 
AuteurMessage
Duncan A.Lone
Capitaine du Lady Black Skin
avatar

Age du personnage : 456 mois Miralliens (38 ans)

Fiche du personnage : Duncan

Métier : Capitaine, Pirate


MessageSujet: Duncan Anskar Lone - Le pirate du désert   Mar 1 Oct - 20:41

Fiche de Présentation

IDENTITE

Nom : Anskar Lone
 Prénom : Duncan
Surnom(s) : Fils du désert / Pirate du désert

 Age : 456 mois Miralliens (38 ans)
Date de Naissance : Le 7 du mois Equivalence
 Sexe : Masculin
Race : Humain

 Organisation : A venir
Croyances : Destinée, Chevalier du Silence
 Métier / Activité : Capitaine et Chasseur de trésor

Monde d'origine : Reflet de Mirall - Ssomala
 Lieu de vie actuel : Mirall - Alamoss
Rang: Capitaine du Lady Black Skin


COMBAT

 Style de combat : Duncan est un puissant combattant de corps à corps. N'hésitant pas à charger de face, il vaut mieux prendre ses distances et ne pas le sous-estimer. C’est un adversaire aussi imprévisible que dangereux qui, malgré son physique de mastodonte , joue sur la vitesse et l’effet de surprise. C'est un homme de combat vous l'aurez compris, mais aussi d'honneur. Le langage des armes ne parle généralement que par légitime défense ou par ordre. Excellent calculateur, il possède aussi un don pour analyser les situations et choisir la bonne solution.

Compétences : Aucune. Il en développera au cours de son voyage de l’autre côté du miroir.

 Armes : Duncan dispose d’un grand panel d’armement, lourdes et légères. Ses favorites restent son sabre et son A-UNTIR. Plusieurs armes de jet demeurent aussi sur le pont de son navire.

Equipements : Duncan est un passionné de technologies Gnomes. Son influence lui a permit d’avoir un équipement personnalisé ainsi qu’une amélioration apportée à son navire. Ce dernier dispose d’une cale où est entreposée une solide toile identique à celle des dirigeables. Car en effet, le Lady Black Skin est une œuvre unique de navire ayant la capacité de voler tel un dirigeable. Les Gnomes ne se sont pas arrêtés là et ont élaboré un système de coque propre au bateau qui lui permet de glisser sur les surfaces tels que le sable et la neige, ce qui est très pratique pour Duncan qui traverse les déserts. Et quand bien même ils pourraient parcourir ces zones en volant, il juge avoir plus de « classe » avec un navire glissant sur les dunes.
Ormis son moyen de transport, Duncan utilise des gantelets, là aussi conçus par les gnomes, équipés en systèmes de navigations ; comme une boussole bien particulière : Les métaux du navire et de la boussole ont tous deux été mélangés avec de l'aqualyte lors de la fonte. Ce qui provoque une résonance constante entre ces deux éléments. Grâce à ce stratagème, la boussole indiquera toujours la direction du navire.


PHYSIQUE
Bien que les dires et les écrits le décrivent comme un homme dans la force de l'âge couvert de balafres, Duncan n’en demeure pas un homme de belle stature, mesurant près de deux mètres pour un poids indéterminé. Premier détail frappant de sa physionomie : Duncan possède ce genre de regard, le regard indescriptible, à la fois neutre et glacial, qui a tendance à mettre mal à l'aise la moindre personne qui oserait s'y plonger, ne sachant déterminer la nature de l’homme. Mais pour être exact, l’homme dénote quelque chose de vaguement inquiétant, que ce soit au niveau de son physique, de par son étrange regard, ses muscles noueux dont la linéarité n'est brisée que par quelques cicatrices, la couleur de sa peau qui rappel le sable doré de Ssabele.

Quant à son visage, il est assez beau tout en restant banal. Ovale, aux fines lèvres à peine rosées surmontées d'un grand nez peu avancé, peu épais, presque inexistant, en fait. Démarche gracieuse et implacable. Buste fier émergeant de la nuit. Même la façon de bouger de Duncan, ses mouvements précis, calculés, sa façon de remuer les doigts, de les passer sur le tranchant de ses armes, sa manie de jouer des épaules, sa gestuelle globale, a quelque chose de déroutant, troublant au point de faire courir un frisson le long de l'échine.
Richement équipée pour les standards de son époque, mais sans ostentation, Duncan est vêtu d'une panoplie légère, qui n’encombre pas les mouvements, et dont la plupart des nomades du désert utilise.


PSYCHOLOGIE
Cet qui semble être cynique et effrayant à première vue est en réalité quelqu'un de chaleureux et toujours prêt à rire. Proche de son équipage, c’est un homme qui est respectable et respecté. Craint de ses ennemis et désiré des femmes, cet homme aux multiples réputations joue de cette pseudo-popularité pour régner sur le désert de Ssabele tel un roi sur son royaume. Cependant, en tant que pirate il possède une grande dignité en accord avec son code d'honneur, et refusera d'obéir à des ordres ou des conseils entrainant lâcheté, déloyauté ou déshonneur. Même si au lieu de fierté et de dignité, il serait plus juste de dire que l'attitude de Duncan lui est dictée par un orgueil et un égo démesurés, pouvant parfois le faire paraître arrogant.

Parfois peu délicat dans sa façon de dire les choses, il flirte avec l'insolence, mais toujours avec retenue et dignité. Duncan ne s'emporte jamais sans une très bonne raison. Très calme, attentionné et observateur, il passe une bonne partie de son temps à réfléchir, ce qui fait de lui un excellent tacticien.

Bon-vivant, charmeur, galant, sûr de lui, il aime les entrées en panache et prend un certain plaisir à demeurer courtois quelle que soit la situation. C’est pour cela qu’il tient à s’excuser auprès de ses victimes de les sous tirer de leurs richesses et à les remercier avant de partir.
Duncan n’est pas un partisan du langage des armes, ni des tueries sanguinaires, préférant de loin l’or et les femmes. Son goût pour l’aventure et sa nature coureur de jupons l’ont toujours empêché de se sédentariser et de fonder une famille ; et  bien qu’il ne soit pas intéressé par cela, l’apparition de Khyrian perturba son quotidien.

Duncan n’est pas le genre d’homme à jouer les papas poules, mais il protège sa progéniture pour assurer sa relève et lui construire un avenir dans la piraterie. Au-delà de ce lien de survie, il se comporte avec son fils comme avec le reste de son équipage et ne fait aucun traitement de faveur, et passe très souvent pour un tyran qui exploite son enfant.
Réplique favorite : Je vole aux riches, car ils en ont trop.


HISTOIRE
Duncan est né d’une famille populaire dans la ville de Ssomala. Fils unique, il vivait entouré de ses deux parents qui voyageaient beaucoup. Le couple était d'humbles marchands de route, vendant divers outils, potions et bric à brac. Mais le commerce ne marchait pas toujours comme ils le souhaitaient et ils décidèrent d'investir dans le marché noir et faire place au troc. Au début ils ne le faisaient que rarement et contre pas grand chose, mais au fil du temps le couple déployait leurs ailes noires et finissaient par pactiser avec l'ennemi pour de lourdes sommes d'argent.

Ils devinrent connus dans le monde du marché noir pour leur méthode "peu communes" et malheureusement pour eux les rumeurs ne tournaient pas toujours en leur faveur. A jouer avec le feu, les deux marchands se brûlèrent les ailes et employèrent les grands moyens; ils dissimulèrent leur fortune qu’ils avaient acquis durant ces dernières années et brûlèrent leur caravane marchande, effaçant ainsi toutes traces de leur vie passée. Ils s'installèrent avec leur fils, qui n'avait que quelques années, dans une modeste demeure perdue au fin fond du désert de la région de Ssabele.

Ils n'espéraient qu'une chose c'est qu'ils soient oubliés de la grande cité et que personne ne vienne fourrer son nez (ou son museau) trop près de chez eux. Un an après les faits un drame arriva, Duncan et ses parents quittaient la maison pour se ravitailler auprès d’une caravane marchande qui passait régulièrement dans un village proche de leur lieu de vie. Malheureusement, une tempête de sable se déclencha et le couple fût séparé de leur enfant. Ce dernier côtoyait Mort lorsque Destinée en décida autrement. La caravane marchande s’était égarée dans son itinéraire à cause de la tempête et aperçu le garçon, déshydraté, en partie enseveli dans le sable brûlant. Une paire de dés reposant à côté de son visage endormi. Ses parents n’eurent pas la même chance et leurs corps ne furent jamais retrouvés.

Les jours suivants, Duncan dû se débrouiller seul. Déposé aux portes de Ssomala par ses sauveurs, il n’avait ni famille, ni amis, ni rien d’autres. Il passa donc le plus clair de son temps à exploiter ses talents de vol à la tire et d’arnaques en tout genre. A croire qu’il avait le crime dans le sang. Il se nourrissait de ce qu’il dérobait sur le marché et dormait sur les toits des demeures. Mais cette vie ne lui convenait pas, il n’aimait pas être discret et se faire petit. Il aimait qu’on le regarde, qu’on l’admire, qu’on le respecte. Il voulait parcourir les terres et océans pour se faire aimer. Mais être un héros ou un défenseur de la justice, non. Non, lui ce qu’il voulait, c’était être un pirate. Une fine lame défiant les éléments sur son navire. Un rêve d’adolescent qu’il n’espérait pas vivre aussi bien que maintenant.

Une fois majeur il fonda une organisation de « chasseurs de trésor » comme il aimait si bien dire. Baptisée ……… il recruta un équipage et finança son propre bateau, le Lady Black Skin. Duncan développa son côté orateur et charmeur, ce qui lui valu de nombreuses conquêtes. Dont l’une d’entre elle aboutie bien malgré lui à la venue d’un fils, Khyrian. Mourante, elle confia l’enfant à Duncan qui ne souhaitait en rien le garder. Il le prit toute fois sous son aile pour honorer la femme décédée, et empêcher que l’enfant ne se retrouve seul, comme lui il l’a été.

Depuis que l’existence des miroirs a été révélée, Duncan souhaite étendre sa réputation de l’autre côté des portails.

Il est un pirate légendaire, il est le fils du désert, il est Duncan Anskar Lone !


HORS ROLE PLAY

 Comment avez-vous découvert le forum ? (Double compte, précisez le ici) J’suis co-fondateur, j’me demande comment j’l’ai découvert…
Que pensez-vous du forum ? A chi… huahua.
 Votre fréquence de connexion ? Quotidienne non d’une pipe en bois !
Des questions et suggestions à poser ? On pourrait refaire le forum mais en mieux ?
 Avez-vous lu le règlement ?Un peu mon n’veu et encore heureux !


hihihi je suis un gâteau de riz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azrael
Rien n'est vrai, tout est permis
avatar

Age du personnage : Le même que Mirall

Fiche du personnage : Azrael et ses Cavaliers

Métier : Superviseur et assassin de ses deux organisations

Organisation : Sombrelame et Amestya


MessageSujet: Re: Duncan Anskar Lone - Le pirate du désert   Jeu 3 Oct - 20:25

Khyrian va avoir un père intéressant, il me tarde qu'ils fassent un RP ensembles ! Ils ne seront pas alone Smile

Tu es validé mon cher Duncan ^^



Le Chaos est la loi de la Nature, l’Ordre le rêve de l’Homme.



Rien n'est vrai, tout est permis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Duncan Anskar Lone - Le pirate du désert
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» Les chansons de pirate !
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Une quête pour devenir un pirate !
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mirall :: Entre deux Mondes :: Grimoire des Draenaïs :: Ecrits du Grimoire-
Sauter vers: